Reflets.

Publié le par inpartibus

 

REFLETS    4 Janvier 2012

 

Se mettre dans le délicieux

Etat d'entre-deux

Où vivre et mondes flottants

Confluent.


 

Dans les reflets d'un train virtuel

Des personnages évanescents

Irrigués par la fuite des paysages.

 

 


Pendant qu'un paysage s'en va

Son double vient inlassablement,

Entre deux se glisse le vertige.

D'autres compartiments,

Des conversations bribes,

Sons irréels

Que ne prononcent pas les voyageurs fantômes

De l'autre côté de la vitre.

 

 

 

Dans le courant des arbres,

Les étangs des fenêtres,

Flottent mes souvenirs.


 



Publié dans Nounedeb

Commenter cet article

Langda 08/02/2012 17:13

Très honoré de t'inspirer : surtout pour en faire des comme ça !