TORQUE

Publié le par inpartibus

 

Quand mordra

L’orque

De la passion morte,

On déposera le torque,

Plus de joug à son cou.

Torquemada ! Torquemada !

Criera le peintre dada

Mais dalit fada.

La couche sera un vaste champ

Ouvert à la folie.

On brandira le torque ardent

A tous les vents.

Publié dans Nounedeb

Commenter cet article

racbouni 11/03/2012 13:15

Eehe j'ai relancé cette vieille mode gauloise, et vous verrez que demain, dans la rue,
toutes les minettes dans le coup ne jureront plus que par leur torque ahaha !

frenchpeterpan 09/03/2012 23:07

se libérer de nos passions : est-ce possible ?
bien à toi
M.