Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

U.S.B. (Union Sans Bornes)

C'est à elle qu'on devrait s'unir devant le Grand Googueule À la fille aux cheveux blonde wifi au visage de page word à remplir de fenêtre d'attente aux yeux de dollar en un clic au regard noir d’écran de veille à la pupille miroir speculum et webcam...

Lire la suite

La sève

La sève est Dans le choix d'être importune Dans les méandres d'une nécessité de vivre Conjuguée à une prophétie sourde Il y a Parmi les formes désuètes de culture Un certain acharnement à être Les formes passées du chemin de la connaissance Ces fantômes...

Lire la suite

roman-fleuve

enfin je polissais ton Acajou et toi, tu aimais mon métier d' ébéniste longeant seul tes chemins inouïs je me perdais parmi enfants joncs et manilles j'avais la pépie de tes corps en artifice et de tes pênes et de tes gâches de tes pelvis en puissant...

Lire la suite

La vie...

La vie s'écoule goutte à goutte Par tous les pores, Ou très fort à flot continu. Existence en putréfaction De rien à rien, Au travers d'un inachevé, D'une inaptitude native. Rêche, âcre, tu n'es que douleur. Où est ta candeur imbécile, Où ta gauche naïveté?...

Lire la suite

Un chien errant

Des formes Des gouttes de pluie Des parapluies Panneaux indicateurs Enseignes de marques Affiches publicitaires Des coloris vestimentaires s'appliquent sur des quarks Comme de petits paquets de vide Impriment des lueurs phosphènes vivides et vaines Sur...

Lire la suite

Duarte Moussepinho

Eh, quoi ! te revoilà déjà des zébrées îles d'Eldorado, Duarte Moussepinho, vieux bandit claudiquant et tané ! Revenu seul et sans sou aux colombes irisées aux bises douces de mangroves, revenu à la paix rougeoyante de ta patrie amazonienne ! Venez, Zuelas,...

Lire la suite

Asie masquée (cigüe démocratique)

Oyez, Oyez, mainates -hommes que tous êtes en cette vie, Etnas modérés sans folie en pleine érosion moderne ! Malaise ! Hiver! l'appétit baisse, la terre nous a abandonné Bétail, landaus,petits morts de faim, tous trahis ! Corps et âme, l'échine tressaillante...

Lire la suite

Hygiène de la solitude

On est de plus en plus seuls à mesure que les nuages s'enfilent ça se resserre, le gouffre se répand on entend des p'tits graviers tomber on est de plus en plus seuls et on paye, et on paye on la paye cher notre innocence! notre idiotie consciencieuse!...

Lire la suite

j'étais ton pennon...

j'étais ton pennon...

incrusté incroyable à ta surface cutanée je m'étais vivement fossilisé ou crustacé sensible et clownesque j'étais l'étrille de ton ventre, ce crabe que tu avais perdu ; le crabe avait mis son nez rouge pour davantage séduire, être désirable ; dans des...

Lire la suite

Frissonne...

Frissonne La felouque comme un faisan Affairé, friand de faînes, Rassasié. La proue close, yeux de fennec Comme une fleur de fenugrec Fanée, toute fièvre Etanchée.

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>