Loire n°1

Publié le par inpartibus

goujon

 

PERDANT LES EAUX /
/ le fleuve grimaça /
/ SERRANT LES HANCHES /
et éjacula une mitraille argentée :
  spasme violent de petits goujons
                            véhéments et farceurs


le SOLEIL se levait sur l'estuaire en grande forme
LES BERGES ET LES ARBRES longuement se déployaient
en é v e n t a i l
POUR DONNER FORME / rendre vie
/ MUSICALEMENT /
et en osmose .../...

 - dans le lit de roseaux nouveaux - l'aube s'éveillait
belle endormie
cheveux en MIKADO
et sexe poissé de poissons

 

La Loire s'endort après l'amour

 

goujon2

Commenter cet article

poesie-et-racbouni.over-blog.com 03/03/2012 10:58

IL EST DE RETOUR !!!!!!!!!